Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Ecologie > La communauté soucieuse de demain|    Retour

La communauté soucieuse de demain

Le 06 Mars 2007

Quand vous jetez une boîte de carton au lieu de la recycler, je crie préjudice.

Commentaire d'opinion :

Quand vous jetez une boîte de carton au lieu de la recycler, je crie préjudice. Quand vous faites réchauffer votre automobile 30 minutes avant de l’utiliser, je crie préjudice. Quand vous arrosez votre asphalte au lieu de la balayer, je crie préjudice. Quand j’achète des aliments sur-emballés, je crie préjudice. Quand j’entends parler d’une voiture fonctionnant à l’eau qui ne peut sortir sur le marché, parce que les compagnies de pétrole l’en empêchent, je cris préjudice. Quand j’apprends que le Québec sert de poubelle aux déchets toxiques des grosses compagnies américaines, je crie préjudice. Je crie préjudice, non pas pour moi, mais pour les enfants que j’aimerais avoir. Si vous êtes de ceux qui contribuent directement à la détérioration de notre environnement ouvertement et sans scrupule, c’est probablement que vous ne vous êtes pas arrêté aux conséquences que subira votre progéniture. Même si les problèmes d’environnement ne touchent pas encore votre réalité à vous, ils toucheront indubitablement celle de vos futurs enfants et petits-enfants.

Ainsi si nos émissions de GES restent comme elles sont aujourd’hui, on prévoit que d’ici 25 ans le nombre de décès liés au réchauffement climatique pourrait doubler et s'élever à 300 000 personnes par an. Les experts affirment que d’ici 2050 plus d'un millier d'espèces pourraient s'éteindre à travers le monde. La fonte des réserves glaciaires du Groenland et de l'Antarctique rehausserait le niveau des océans de plus de sept mètres ce qui donnerait l’effet immédiat de la dévastation de nombreuses îles et régions côtières comme New York 1.

Heureusement, face à cette situation on peut se consoler grâce à des personnes comme monsieur Richard Branson qui a le cœur de vouloir mettre temps et surtout argent dans un dossier comme l’environnement. D’ailleurs, je voudrais faire de cette lettre l’objet d’un humble remerciement pour un homme qui va probablement contribuer au mieux-être de ma future famille.

Monsieur Branson, président du conseil d’administration du Groupe Virgin, croit qu’il est vital de trouver un moyen de débarrasser la planète des GES. Par le biais d’un concours, il offrira 25 millions de dollars à celui qui trouvera une technologie commercialement viable qui aboutirait à la suppression de l’équivalent d’un milliard de tonnes ou plus de CO2 chaque année pour une durée d'au moins 10 ans2.

Richard Branson est la preuve qu’il y a encore de l’espoir pour notre environnement. Si chaque personne faisait le moindre effort dans ses gestes directs, ou si du moins, tout le monde osait reconnaître que nous avons un problème sur cet aspect, la situation changerait du tout au tout. On pourrait alors voir une amélioration réelle et collective. Enfin, les efforts que certains font déjà pourraient avoir un impact concret et être récompensés. Si ce témoignage vous a amené à vous questionner sur l’avenir de vos proches, je vous invite à agir sur votre environnement et à garder un œil éveillé sur vos possibilités d’actions pour améliorer la situation.

Jany Fortin, étudiante du collège d’Alma
jany_fortin@hotmail.com

Source : www.lbr.ca/article-4-5385.html

Liens sur le sujet :

Source 1 : www.criseclimatique.fr/
Source 2 : www.sciencepresse.qc.ca/node/16073

L'équipe Algosophette®.  climat

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier