Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Santé > Danger des complément alimentaires survitaminés en Vitamine A, E|    Retour

Danger des complément alimentaires survitaminés en Vitamine A, E

Le mardi 6 mars 2007

Des cures de vitamines complètement minées
Par Julie LASTERADE

Ils sont gorgés de vitamine A, de vitamine E ou de bêta-carotène. Ils sont censés lutter contre les effets du vieillissement, donner bonne mine, activer le bronzage, rendre la peau souple et douce, améliorer la vision, protéger des radicaux libres, bref être antioxydants et plus encore. Ils sont en vente libre. Leur vente et leur consommation grimpent à la vitesse grand V. Pourtant, les compléments alimentaires n'ont rien d'inoffensifs. Pire, ces gélules pourraient avoir l'effet inverse de ce qu'elles promettent.
C'est ce que révèle une grande enquête parue dans la dernière édition du très sérieux Journal of American Medical Association. Des chercheurs ont compilé les meilleures études sur les compléments alimentaires vendus comme antioxydants et protecteurs et en ont conclu que les cures de bêta-carotène, de vitamine A ou E «augmentent la mortalité», respectivement de 7 %, 16 %, et 4 %. Impossible en revanche de se prononcer sur «les effets potentiels de la vitamine C et du sélénium sur la mortalité», faute d'études approfondies.
Stockage. A l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments, Irène Margaritis, chef de l'évaluation sur la nutrition et les risques nutritionnels, précise : «Si, comme les paquets de gâteaux, ils dépendent du code de la consommation et non pas de celui de la santé, les compléments nutritionnels sont soumis à des doses journalières recommandées à ne pas dépasser.»
Car les excédents de vitamines A, E ou de bêta-carotène ne s'éliminent pas dans les urines. «Ils se stockent, continue Irène Margaritis. Et ce n'est donc pas parce qu'on en prend plus que c'est plus intéressant.» Consommer la juste quantité d'antioxydants serait protectrice mais en avaler trop augmenterait son exposition aux radicaux libres et aux produits toxiques. En effet, s'ils piègent les composés toxiques produits par la pollution, le vieillissement, la cigarette ou la prise de médicaments, ces antioxydants best-sellers en fabriquent aussi eux-mêmes. «La seule garantie d'avoir un équilibre dans l'apport d'antioxydants, c'est d'avoir une alimentation équilibrée et riche en fruits et légumes, ajoute Irène Margaritis. Car les fruits et légumes contiennent en plus les vitamines C, B9, B12, etc. qui à leur tour vont neutraliser les radicaux libres produits par les bêta-carotènes ou la vitamine E.» Dans nos sociétés, le risque d'être en carence est minime. Certains déficits ont été observés en France chez des populations défavorisées.
Orange.  «Une étude a montré que ce sont les personnes qui consomment le plus de ces gélules qui en ont le moins besoin», remarque Irène Margaritis. Dans tous les cas, insiste-t-elle, «aucun complément alimentaire ne permet de compenser toutes les vitamines et les nutriments contenus dans les fruits et légumes. Mieux vaut une orange qu'un comprimé de vitamine C, et du raisin que des polyphénols en barre».

Source : www.liberation.fr/vous/238919.FR.php

 

Réponse Algosophette® pour la spiruline:

En ce qui concerne les complements alimentaires il est vrai, qu' il y a de nombreux ajouts de vitamines qui peuvent être nocifs car cumulées à l'alimentation quotidienne dépassent les AJR recommandés.

La spiruline est appelée complément alimentaire car elle s'ajoute à l'alimentation dans nos pays. Elle est consommé au tchad en galète comme un biscuit protéiné. La spiruline contient naturellement toutes les vitamines sauf une la vitamine C.

C'est pour cela que la spiruline est souvent additionnée à la vitamine C ( à valeur < ou égal à 120mg/jour pour 10g).

Pour la vitamine A il est vrai elle est nocive à une trop forte concentration. Dans la spiruline on en compte 23000 UI pour 10 g ce qui est très faible. 1 ER = 3.333 UI de vitamine A, et l'apport recommandé par jour est de 600 ER soit 2000 UI.

La provitamine A elle (béta carotène, la même que dans les carottes) est de 14mg pour 10g.

Pour la vitamine E la spiruline en contient 1mg pour 10g.  Les AJR de la 12mg par jour. Ce qui veut dire que même en prenant 10g de spiruline par jour vous n'atteignez pas de surplus.  Il faudrait en manger 120 pour dépasser la limite journalière.

La spiruline de même contient naturellement toutes les vitamines donc un équilibre s'établi dans le corps et avec sa richesse en anti-oxydant, elle protège le corps activement contre les radicaux libres.

Je reste à votre disposition, pour plus de renseignement

Sophie PETITPERRIN

 

l'équipe Algosophette®.   vitamines

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier