Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Ecologie > Production de Biocarburant...|    Retour

Production de Biocarburant...

Le 14 février 2007

Questions... à Raff James
“La production de biocarburant crée beaucoup d'emplois”
Le directeur général de la société Bio Energy Invest, productrice de biocarburant, remet les problèmes des investisseurs sur le tapis.
 
• Pour quelle raison vous lancez-vous dans la production de biocarburant ?
- Plusieurs raisons motivent notre décision. La production de biocarburant dans un pays, comme Madagascar, est avantageuse sur tous les points. Il existe actuellement une demande réelle en matière de carburant non fossile dans le monde. Les pays européens, asiatiques et américains s'y intéressent beaucoup.
Pour le pays, l'avantage le plus concret consiste en une forte création d'emplois, par ailleurs facteur prépondérant pour engendrer de la richesse. D'un autre côté, avec une production régulière, le pays diminuera le volume d'importation de carburant fossile et pourra à terme améliorer sa balance commerciale.

• A quel stade les projets de Bio Energy Invest se trouvent-ils ?
- Les projets sont actuellement en suspens, à cause de la lenteur administrative. Nous attendons toujours la décision au sujet de la demande d'acquisition des terrains que nous avons lancée il y a presque deux ans.
Nous avons un projet de plantation et de transformation du jatropha sur une superficie de 2 500 hectares à Ambalakida, dans la région de Mahajanga. La demande a obtenu un avis favorable des autorités et responsables locaux et régionaux.
Nous attendons la réponse de l'Administration centrale. Pourtant le sol de ce terrain est pauvre et il ne se prête guère à d'autres types de culture, à part celle du jatropha. Avec le produit d'un hectare de ce oléagineux, on peut en extraire jusqu'à trois tonnes d'huile.

• Quels seront les risques si la décision prend encore du retard ?
- Le principal risque se trouverait dans le désistement de nos partenaires étrangers. Mise en place depuis le début de 2005, la société Bio Energy Invest s'est alliée à des entreprises allemandes et britanniques pour l'exécution du projet. Nos partenaires risquent de nous laisser tomber si le terrain n'est pas acquis. Ils ont déja approuvé sa disposition et sa situation géographiques.

• Plus précisément...
- La sécurisation foncière constitue une condition sine qua non de tout investissement, aussi bien national qu'étranger. Le projet possède une envergure assez importante. Car dans les premières années, nous pensons exploiter 1 250 hectares avec 45 emplois fixes et environ 600 emplois indirects. En vitesse de croisière, ce chiffre sera en nette augmentation. Il faut savoir également que nous avons déja acquis l'adhésion de la population locale.

• Votre projet est-il le seul à souffrir de la lenteur de l'Administration ?
Je ne pense pas. La légendaire lenteur de l'administration malgache reste un handicap à l'encontre de l'appel lancé auprès des opérateurs économiques. Nous en sommes actuellement victimes, surtout à cause du manque de prise de décision de l'Administration. Le cas de la société Bio Energy Invest constitue un cas parmi tant d'autres.
Les investissements se chiffrent pourtant en millions d'euros. De plus, le projet inclut un volet social en vue d'améliorer la vie de la population du site. Un bassin de production d'algues type spiruline y sera mis en place, afin d'apporter un complément alimentaire aux habitants.

Propos recueillis par
  
Doda Andrianantenaina
Date : 14-02-2007

Source : www.lexpressmada.com/display.php

L'équipe Algosophette®.  

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier