Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Agriculture Biologique > L\'agriculture biologique en Languedoc-Roussillon|    Retour

L'agriculture biologique en Languedoc-Roussillon

La Région Languedoc Roussillon figure au deuxième rang national pour l’importance relative de la filière bio avec près de 10 % de notre surface agricole régionale dédiée au bio.

Les produits bios : bons pour la nature, bons pour nous !

La bio c’est un mode de production écologique qui :

  • exclut l’usage de produits chimiques de synthèse
  • préserve des sols vivants et fertiles ainsi que la qualité de l’eau
  • favorise la biodiversité grâce à la rotation des cultures, l’utilisation de variétés rustiques et d’animaux de races locales.

Les produits bio sont garantis par :

  • des contrôles stricts et systématiques de la production à la transformation et à la distribution.
  • des prélèvements et analyses pour vérifier le respect du cahier des charges européen.
  • une certification par un organisme agréé, compétent et indépendant.

 

Panorama des filières biologiques du Languedoc Roussillon 

Avec 2 531 exploitations bio, 87 621 ha conduits en Bio soit 9,3 % de la SAU en Bio, le Languedoc Roussillon est la deuxième région Bio de France ! (Chiffres Agence Bio 2011).
La croissance spectaculaire de la filière Bio ne se dément pas, et les chiffres de 2011 continuent de confirmer le développement de l’agriculture biologique dans notre région, avec 2 531 producteurs bio en 2011, ce qui représente une croissance de +15 % du nombre d’agriculteurs bio (soit près de 330 nouvelles conversions en 2011). (Chiffres Agence Bio 2011).

La Viticulture bio est la filière principale en Languedoc Roussillon :
Dans notre région, près d’un producteur biologique sur deux est un viticulteur (1 198 viticulteurs sur 2531 agriculteurs bio en LR en 2011).
Avec 19 905 ha, un tiers du vignoble bio français, le Languedoc Roussillon possède le premier vignoble bio de France ! Le nombre d’entreprises est parlant aussi avec 1 198 viticulteurs, 66 caves coopératives ayant une activité bio et une dizaine de négociants. C’est une filière qui pèse sur l’économie et l’emploi local.

Il convient de noter que cette filière est dans une phase de croissance quasi-exponentielle. Depuis quelques années, les conversions de viticulteurs sont très nombreuses : sur les 19 905 ha de vigne conduites en Bio, 11 262 ha sont en conversion. Le travail de développement des marchés et de coordination interprofessionnelle prendra donc toute son importance dans les mois à venir pour pérenniser cette vague de conversions.

La filière Fruits et Légumes biologiques : un atout majeur pour notre région !
Les conditions climatiques du Languedoc Roussillon sont particulièrement adaptées aux cultures de fruits et légumes biologiques, et notamment à la production précoce de légumes sous abri. La région occupe le troisième rang en France pour les fruits et légumes bio, et la première place pour les fruits à noyaux (pèches, abricots, cerises).
La production de fruits et légumes biologiques du Languedoc-Roussillon est caractérisée par la coexistence de deux filières, l’une constituée par de petites et moyennes exploitations diversifiées plutôt orientées vers les circuits courts et la vente directe, et l’autre constituée d’exploitations plus grandes, spécialisées (melons, salades, courgettes et tomates) et orientées vers les circuits longs et l’export.

Poids économiques de la filière Fruits et Légumes Circuits Longs :
- 569 producteurs de légumes frais / 861 ha
- 14 entreprises (7 PME ou coopératives 100% bio et 7 PME et coopératives mixtes) de collecte et distribution de Fruits et légumes Bio.
- 75 Millions d’€ de Chiffre d’affaire (saison 2010/2011)
- 126 emplois permanents

Au-delà de ces deux filières leader, une très grande diversité de productions biologiques permet au Languedoc Roussillon de produire une gamme très diversifiée de produits Bio !

En grandes cultures, le Languedoc Roussillon reste une zone de production importante de blé dur et de riz biologiques, même si d’autres productions telles que le blé tendre se développent aussi, notamment grâce au développement de filières de pain bio régional qui permettent une meilleure valorisation du blé. Des entreprises régionales (moulins, huileries, collecteurs) recherchent des matières premières locales créant ainsi des opportunités pour le développement de toute une gamme de productions bio encore aujourd’hui quasi-inexistantes : légumes secs, oléagineux… L’objectif des années á venir est donc de développer les grandes cultures biologiques dans notre région pour répondre à ces demandes. 332 producteurs / 5 070 ha.

En élevage, les élevages ovins et caprins lait de la région ont une importance nationale, le cheptel régional représentant 15 % du cheptel national bio en ovins lait, et 10 % en caprins. Les élevages biologiques sont certes peu nombreux en LR, mais ils sont très importants dans les territoires de montagnes et de causses, pour lesquels ils représentent à la fois une source d’activité économique et un outil de maintien et de gestion des paysages. La région possède d’ailleurs quelques exemples de très belles réussites dans cette filière, avec par exemple une entreprise de Lozère qui approvisionne toute la France en yaourts de brebis biologiques.

La filière des Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales (PPAM) est en pleine construction. Impulsée par quelques entreprises régionales qui encouragent fortement le développement de la production locale, cette toute nouvelle filière se développe en Languedoc Roussillon et semble prometteuse, notamment pour les plantes de garrigues (thym, romarin, sarriette). Des groupements de producteurs sont donc en train de se constituer et les plantations de PPAM commencent à se développer, en collaboration rapprochée avec les entreprises utilisatrices. 260 ha.

D’autres produits méditerranéens tels que le miel, l’huile d’olive et la châtaigne sont plus ou moins développés mais possèdent un potentiel intéressant en bio en Languedoc-Roussillon :

- Avec une soixantaine d’apiculteurs (60) certifiés Bio, le Languedoc Roussillon est au second rang national après Rhône-Alpes.
- Les surfaces d’oliveraies conduites en mode biologique se sont aussi fortement développés ces dernières années (742 ha).
- Des transformateurs régionaux cherchent aussi de la châtaigne bio régionale (370 ha), ce qui devrait inciter aussi les conversions …

Autant de pistes de développement pour ces produits d’exception fortement liés à la qualité de l’environnement en Languedoc Roussillon.

Source : www.sud-et-bio.com

 

L'équipe Algosophette 100% spiruline 100% information

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier