Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Ecologie > Mondial de l\'Auto - 400 millions pour financer |    Retour

Mondial de l'Auto - 400 millions pour financer

Pour tout président de la République, le passage au Mondial de l'Automobile est un rituel obligé. Mais avant sa venue, Nicolas Sarkozy avait déjà fait savoir qu'il comptait annoncer des mesures nouvelles en matière d'environnement. Ce jeudi, il a dévoilé un projet de vaste plan gouvernemental destiné à favoriser la recherche et le développement des "véhicules propres".

"La France va s'engager dès maintenant dans un vaste plan de recherche et de soutien aux véhicules décarbonés, c'est-à-dire des véhicules ayant les plus faibles niveaux d'émission de CO2 possibles, qu'il s'agisse de véhicules entièrement électriques ou de véhicules hybrides rechargeables", a déclaré le président de la République.

Appel du pied à la Commission européenne

"Nous allons mobiliser plus de 400 millions d'euros de financement public au cours des quatre prochaines années, exclusivement pour la recherche et le développement sur les véhicules décarbonés", a-t-il ajouté. "Ces crédits sont d'ores et déjà disponibles sur le milliard d'euros supplémentaire alloué à la recherche par le Grenelle de l'environnement et dans les pôles de compétitivité et sur le fonds démonstrateur de l'Ademe (Agence de l'environnement et de maîtrise de l'énergie)".

Afin de soutenir la demande pour de tels véhicules propres, le chef de l'Etat a par ailleurs indiqué que "le bonus écologique de 5000 euros, d'ores et déjà disponible pour tout véhicule émettant moins de 60 grammes de CO2/km, sera d'une part étendu aux véhicules utilitaires légers et d'autre part maintenu dans ces termes d'ici à 2012". Il a également souhaité que soient "mieux coordonnés les achats de flottes de véhicules décarbonés pour les grands organismes tant publics que privés" et que les points de rechargement électriques soient étendus, notamment à domicile, sur le lieu de travail et dans les supermarchés. "Ces investissements représentent des sommes considérables. Mais ils seront étalés sur une longue durée et répartis entre les particuliers, les collectivités, les distributeurs d'électricité, les gestionnaires d'espaces publics, et sans doute amortis sur la vente du courant". Le chef de l'Etat a demandé à Jean-Louis Borloo et à Luc Chatel de lui présenter un rapport sur ce plan d'équipement avant la fin juin 2009.

Alors que l'UE doit trouver avant la fin de l'année un accord sur la réduction des émissions polluantes des véhicules automobiles, Nicolas Sarkozy a annoncé par ailleurs qu'il demanderait à la Commission européenne "de réviser le cadre communautaire des aides d'Etat" pour permettre aux pays membres de l'UE de soutenir des politiques en faveur de l'environnement. "Pourquoi ? Pour mettre ce cadre communautaire des aides d'Etat en accord avec les buts mêmes que nous poursuivons dans le cadre du paquet climat-énergie". Nicolas Sarkozy a notamment fait référence au plan de 25 milliards de dollars de prêts à long terme que les Etats-Unis s'apprêtent à octroyer à leurs propres constructeurs automobiles.

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier