Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Climatologie > Ivan futur cyclone tropical intense|    Retour

Ivan futur cyclone tropical intense

Le 14 février 2007

A 1000 km de la Réunion hier soir, Ivan devrait gagner en puissance et atteindre dès ce soir le stade de cyclone tropical. Météo-France prévoit en outre une incurvation de sa trajectoire vers le sud-ouest, demain, qui le ferait vraisemblablement se rapprocher des Mascareignes.

Au terme d’une trajectoire assez particulière, Ivan a recoupé hier après-midi la route qu’il suivait il y a une semaine. En sept jours, le système a d’abord maintenu sa course vers le sud-est puis est remonté vers le nord-est. Le phénomène a alors effectué des ronds au-dessus de l’océan. Mardi, Ivan a entamé une course vers l’ouest-nors-ouest qui s’est confirmée dans la journée d’hier. Selon le Centre météorologique régional spécialisé cyclone de la Réunion, cette tendance devrait se maintenir au moins aujourd’hui avant une incurvation plus marquée vers le sud-ouest demain. Hier soir à 22 h, le phénomène en était encore au stade de tempête modérée (985 hectopascals). Il était centré par 13°4 sud et 61° est soit à 1005 km au nord de la Réunion. Il se déplaçait vers l’ouest-nord-ouest à 11 km/h.

POTENTIELLEMENT MENAÇANT ?


Mais, selon le CMRS de la Réunion, grâce à de meilleures conditions, dont son arrivée sur des eaux plus chaudes, Ivan devrait se renforcer . Dès ce matin, il devrait être classé en forte tempête tropicale, puis ce soir en cyclone tropical. Il ralentirait alors. Samedi, le météore pourrait s’être transformé en cyclone tropical intense, lors de son passage à une cinquantaine de kilomètres seulement au nord-ouest de l’îlot français de Tromelin, à plus de 600 km au nord de la Réunion. Ensuite, c’est l’inconnu, puisque Météo-France ne livre pas de prévisions de trajectoire à une échéance supérieure à 72 heures, soit trois jours, en raison de la marge d’erreur propre à cet exercice. Cependant, les modèles de prévision mis en œuvre par les institutions spécialisées et les centres de recherche météorologiques, européens et américains notamment, semblent peu à peu s’accorder sur ce que pourrait être la trajectoire d’Ivan : potentiellement menaçante pour les Mascareignes la semaine prochaine. L’importance de l’incurvation de la trajectoire d’Ivan d’ici à ce week-end conditionnera cette hypothèse et c’est seulement alors qu’on pourra y voir plus clair. Plus que jamais, comme le répète Météo-France dans son bulletin cyclone depuis deux jours, “il est fortement recommandé de se tenir au courant de l’évolution de la situation”.



Source : http://www.clicanoo.com/index.php?id_article=174989&page=article

L'équipe Algosophette®  

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier