Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Géologie > Violent séisme au large de la Martinique, dégâts limités|    Retour

Violent séisme au large de la Martinique, dégâts limités

Le 30 novembre 2007

Un fort tremblement de terre, d'une magnitude de 7,3 sur l'échelle de Richter, s'est produit au large de la Martinique, jeudi, semant la panique dans la région sans toutefois provoquer de dégâts importants, rapportent les autorités et des témoins.

Une personne âgée, une femme, est décédée dans une maison de retraite de la commune du Marin à la suite d'un malaise cardiaque, ont rapporté les autorités et six personnes ont été blessées en se défenestrant mais sans gravité.

"Cette secousse d'une amplitude peu commune a eu un impact psychologique qui n'est pas négligeable" et des cellules d'accueil ont été ouvertes dans les hôpitaux, a déclaré le secrétaire d'Etat chargé de l'Outre-Mer, Christian Estrosi, en marge d'un sommet franco-italien à Nice.

Selon une correspondante de RFO Martinique, la secousse, survenue à 19h00 GMT, a duré 50 secondes et provoqué des scènes de panique dans les rues de Fort-de-France.

Elle a été fortement ressentie en Guadeloupe, où elle n'a pas fait de victimes, rapportent les autorités.

L'épicentre du séisme se situait à 15 kilomètres au nord de Saint-Pierre en Martinique et s'est produit à 145 kilomètres de profondeur, précise le secrétariat à l'Outre-mer.

Il a été ressenti jusqu'en Colombie. Au Venezuela, à Caracas, certains immeubles ont été évacués mais aucun dégât n'a été signalé. Des secousses ont été ressenties en Guyane.

Les murs de plusieurs édifices sur l'île de la Martinique et sur l'île voisine de Sainte-Lucie se sont fissurés. La dalle du parking d'un immeuble de Fort-de-France s'est effondrée sur plusieurs véhicules de même qu'un bâtiment abritant une banque au Lamentin, ont rapporté les autorités.

ÉCOLES FERMÉES

Environ 16.000 communes ont été privées d'électricité mais le rétablissement s'est effectué vendredi. Les communications téléphoniques avec l'île ont été perturbées en raison de la saturation du réseau mais tout est rentré dans l'ordre dans la journée de vendredi, précise le secrétariat à l'Outre-mer.

Écoles et lieux publics resteront fermés tant que les conditions de sécurité n'auront pas été complètement vérifiées.

"Aucun ne sera rouvert tant que nous ne serons pas assurés qu'ils sont en parfaite condition de sécurité pour accueillir à la fois les écoliers et le public", a dit Christian Estrosi, qui a précisé qu'il n'avait pas l'intention de se rendre sur place.

Les établissements scolaires resteront également fermés en Guadeloupe, où une quarantaine de personnes ont été prises de malaise, indique-t-on à la préfecture.

Une cellule de crise a été réunie jeudi soir au ministère de l'Intérieur par Michèle Alliot-Marie en présence des responsables de la sécurité civile et de la gendarmerie.

François Fillon a téléphoné dans la soirée de jeudi à Serge Letchiny, député-maire de Fort-de-France. "Le Premier ministre s'est enquis de la situation sur place et des besoins des collectivités locales et de la population, et a exprimé à tous les habitants la solidarité du gouvernement et de la nation", dit son cabinet dans un communiqué.

Aucune alerte au tsunami n'a été lancée car l'épicentre du séisme était situé à une grande profondeur, a déclaré le directeur du centre de recherche sismique à l'université des Antilles, Richard Robertson.

Source : http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-33428713@7-37,0.html

L'équipe Algosophette®   g?ologie_algosophette

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier