Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Climatologie > Le Bangladesh tente de sauver ses millions de sinistrés du cyclone|    Retour

Le Bangladesh tente de sauver ses millions de sinistrés du cyclone

Le 18 novembre 2007

Les secouristes et l'armée s'évertuaient lundi à acheminer vivres et médicaments aux millions de sinistrés du sud du Bangladesh dévasté jeudi par le cyclone Sidr qui a fait entre 5.000 et 10.000 morts selon le Croissant-Rouge.

Au moins "900.000 familles sont dans le besoin", soit sept millions de personnes, selon la Croix-Rouge. Et dans des districts méridionaux ravagés et coupés du monde, des survivants risquent de mourir de faim et de soif, s'ils ne reçoivent aucune aide.

"J'ai perdu six membres de ma famille dans le cyclone
. Nous sommes trois à avoir survécu. J'ai peur que l'on ne meure de faim. Nous n'avons ni bu ni mangé depuis plusieurs jours", a raconté désespéré Sattar Gazi, un paysan du village de Nishanbari, à un km du littoral.

"Il n'y a ni eau, ni nourriture (...) Les corps flottent dans les rivières et jonchent les rizières", a ajouté Abdul Zabbar, un instituteur, se désolant qu'"aucun sauveteur ne soit venu" leur porter secours.

Pourtant, les forces armées bangladaises, qui ont installé en janvier dernier un gouvernement intérimaire de civils, ont été mobilisées, dans un pays sous état d'urgence depuis près d'un an.

La marine a envoyé des navires chargés de tonnes de vivres et de médicaments
, l'armée de l'air a dépêché ses hélicoptères et des troupes au sol tentent d'atteindre des populations isolées.

La Commission européenne, plusieurs pays européens et les Etats-Unis ont débloqué des millions d'euros d'aide.

La Croix-Rouge et le Croissant-Rouge
ont déployé leurs bénévoles pour distribuer vivres et abris temporaires aux sinistrés, mais beaucoup de ces volontaires disséminés dans tout le sud ont eux-mêmes péri dans le cyclone.



Pour l'instant, sauveteurs et militaires "avancent lentement dans les régions isolées, presque obligés de couper les arbres" couchés en travers des routes dans des régions rayées de la carte, a expliqué Douglas Casson Coutts du Programme alimentaire mondial (PAM).

Sidr est la pire tempête depuis 16 ans
au Bangladesh, un pays déshérité d'Asie du Sud, ravagé par un ouragan en 1970, qui avait fait un demi-million de morts, et par un raz-de-marée en 1991, qui avait tué 138.000 personnes.

Cette fois, il y aura au final plusieurs "milliers de morts
", préviennent les autorités. "Le bilan pourrait dépasser les 5.000 (morts), mais il restera sous les 10.000", a déclaré dimanche à l'AFP Abdur Rab, président de la société du Croissant-Rouge bangladais.

Selon le gouvernement, Sidr a fait, pour l'instant, 3.113 morts.

Dans ce pays rural, le bétail a été décimé. Des cadavres de bovins sont couchés dans les champs inondés, à perte de vue. La récolte de riz devait commencer à la fin du mois, mais les cultures sont ruinées par l'eau salée de l'océan Indien.

Sans cette céréale, l'aliment de base en Asie, il n'y aura rien à manger pour les prochains mois. Les puits sont également détruits, privant ainsi les populations d'eau potable.

Même si le bilan sera moins élevé qu'en 1970 et 1991, le gouvernement craint aussi d'"énormes dégâts" économiques dans ce pays musulman laïc de 144 millions d'habitants, dont 40% vivent avec moins d'un dollar par jour, ce qui en fait l'un des plus pauvres au monde.

Le dernier bilan officiel ne tenait pas compte des 200 îles qui s'étirent le long des côtes, frappées les premières par des vents à 240 km/h. Sidr était entré au Bangladesh par l'immense réserve naturelle des Sunderbans, une mangrove plantée dans le delta du Gange, formant une frontière naturelle avec l'Inde.

Des centaines de milliers de pêcheurs pauvres vivent dans cette région inscrite au patrimoine mondial de l'humanité et réserve exceptionnelle de milliers d'animaux rares.




Source : http://afp.google.com/article/ALeqM5iV_hiCGkJM86iTpYib8o4qmvH9LA

L'équipe Algosophette®  cyclone_algosophette

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier