Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Spiruline & Algues > Une algue de vie s\'établit dans le sud-est|    Retour

Une algue de vie s'établit dans le sud-est

Le 17 novembre 2007

Des agriculteurs provençaux s’orientent vers de nouvelles cultures et c’est sous de grandes serres chauffées par le soleil qu’ils abritent des bassins de couleur verdâtre. Il s’agit d’algues microscopiques, aux valeurs alimentaires exceptionnelles, la spiruline. En France, une quarantaine d’exploitants ont décidé de se lancer dans cette aventure. Cette algue, introduite en France par des ONG, venue d’Afrique, est insolite.

C’est un aliment riche en protéines qui a été utilisé en Afrique pour lutter contre la malnutrition. La spiruline apparaît comme une algue de l’espoir qui a et aura un rôle à jouer pour diminuer le défi alimentaire de notre planète et pourra servir de remède à certaines maladies qui touchent tout particulièrement les pays en voie de développement.

Une algue aux qualités alimentaires uniques
La spiruline a des qualités alimentaires uniques. Elle contient 60 % de protéines, ses composants sont tous des acides aminés, facilement assimilables par l’organisme. Elle apporte de nombreuses vitamines, mais aussi du fer, du calcium et du magnésium. C’est en effet un complément alimentaire d’excellence, apte à rééquilibrer un régime peu varié, et qui se consomme soit en gélules, ou comme un condiment. Tous les aliments peuvent en être saupoudrés : les yaourts, l’eau, les salades et, malgré sa couleur verte prononcée, le goût n’est pas altéré. Les spécialistes considèrent qu’une cure de trois à six semaines, à raison de 2 à 5 grammes par repas, permet à l’enfant souffrant de malnutrition de se rétablir.

Connues des aztèques au Mexique
Apparue il y a plusieurs milliards d’années dans les lacs alcalins et salés, la spiruline, presque aussi vieille que notre planète, s’est développée dans les zones chaudes et tropicales du monde entier. Cette petite algue bleu-vert existe probablement depuis plus de deux milliards d’années. Elle était déjà connue des Aztèques au Mexique (qui la récoltaient dans le grand lac Texcoco, aujourd’hui disparu sur le site de la ville de Mexico) et des Mayas qui la consommaient comme un aliment à part entière. Au Tchad et au Kenya, les ethnies l’utilisaient aussi depuis longtemps. Mais ce n’est que dans les années 1940 que les Européens s’y sont intéressés et ont découvert ses valeurs nutritives. Ce micro-organisme est très prolifique. Il se multiplie rapidement par division et se développe en forme de petit ressort d’un quart de millimètre de longueur qui se reproduit par scissiparité. La spiruline vit dans des eaux peu profondes, chaudes (minimum 20 °C), alcalines et salées. Ce n’est cependant pas une algue de mer.

La spiruline induit uen simulation du système immunitaire

En 1998, des chercheurs japonais ont découvert qu’un élément soufré présent dans la spiruline pouvait inhiber les métastases d’un type de cancer du poumon. Plus récemment, en 2002, une autre équipe japonaise rapportait que la spiruline stimule le système immunitaire. La spiruline aurait l’aptitude d’agir sur le corps comme une sorte de photosynthèse, semblable aux plantes.

3 000 tonnes de spiruline sont actuellement consommées par année dans le monde
et la moitié de cette production arrive de Chine. La production française est une bonne aubaine pour les petits agriculteurs du sud, et ce serait un moyen de relancer l’économie, surtout pour les régions qui disposent des éléments nécessaires à cette production – le soleil, la chaleur et l’air sec...


Vincent Rioux, d?place un cadre, le 17 octobre ? Aubagne


Vincent Rioux, déplace un cadre, le 17 octobre à Aubagne
La spiruline, algue de culture, tente de se faire une place au soleil. L’exploitant de spiruline, Vincent Rioux, déplace un cadre, le 17 octobre à Aubagne, sur lequel sèchent des fils de cette algue microscopique aux vertus nutritives de plus en plus prisées. Anne-Christine Poujoulat/AFP)

Source : http://www.lagrandeepoque.com/LGE/content/view/2878/104/

L'équipe Algosophette®  

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier