Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Ecologie > Menace sur la forêt tropicale indonésienne|    Retour

Menace sur la forêt tropicale indonésienne

Le 07 novembre 2007

La course à la recherche de carburant respectueux de l'environnement pourrait menacer la forêt tropicale. A l'heure où la forêt est décimée pour faire place aux plantations de palmiers, dont l'huile est utilisée comme biocarburant, les villageois se plaignent de la destruction de leur environnement et les écologistes tirent la sonnette d'alarme face à l'augmentation des émissions de carbone.

En Indonésie, la forêt tropicale recule sur des kilomètres au profit des plantations de palmiers. La forêt tropicale indonésienne est la troisième plus grande du monde, après le Brésil et le Congo. Mais selon le WWF, plus d'un million d'hectare disparaîtrait chaque année.

"Si quelqu'un veut faire pousser des palmiers dans la forêt tourbière, il doit tout d'abord abattre les arbres et transformer la terre en plantation de palmiers. Quand les arbres sont abattus et que la tourbe est asséchée, la quantité de carbone émise dans l'atmosphère est supérieure à celle absorbée par les palmiers. Donc cela contribue aux émissions de gaz à effet de serre. Dans ce cas, on ne peut pas dire si le biocarburant produit à partir de l'huile de palme est plutôt respectueux du carbone ou respectueux de l'environnement."

Les biocarburants sont fabriqués à partir de maïs, d'huile de palme, de sucre de canne et autres produits agricoles. Ils sont considérés comme un moyen plus propre et meilleur marché de satisfaire la demande mondiale croissante en matière énergétique.

Certains écologistes prônent un boycott occidental de l'huile de palme
en provenance de pays comme l'Indonésie, afin de protéger la forêt tropicale.

Mais d'après le WWF, cette approche est injuste envers la population dans son ensemble et les petits paysans pour qui l'huile de palme représente l'essentiel des revenus.

Plutôt qu'un boycott total
, le WWF considère pour sa part que le monde devrait inciter les consommateurs occidentaux à être attentifs à n'acheter que de l'huile de palme ne provenant pas de plantations nouvellement déforestées.

Les ministres de l'environnement de 80 pays doivent se rencontrer
en Indonésie pour entamer des pourparlers sur les actions à mettre en place après expiration de la première échéance du protocole de Kyoto, en 2012.

Jade Charles, CCTV

Rédacteur: Liu Xinyan  Origine:CCTV.com

Source :http://www.cctv.com/program/journaldeleconomie/20071109/105275.shtml

L'équipe Algosophette®   ecologie_algosophette

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier