Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Ecologie > L\'océan arctique s\'est réchauffé par endroits de 5 ° à 7 °C|    Retour

L'océan arctique s'est réchauffé par endroits de 5 ° à 7 °C

Le 19 Octobre 2007

L'expédition russe Arktika-2007 est revenue de sa mission en Arctique. Les premiers résultats sont inquiétants puisque les chercheurs ont constaté de sérieux changements climatiques dans l'Arctique.

"Dans l'océan Arctique, nous avons constaté de sérieux changements climatiques ayant un caractère global", a indiqué dans un entretien avec les journalistes, le 4 octobre 2007, le chef du secteur d'océanologie à l'Institut de l'Arctique et de l'Antarctique et chef adjoint de l'expédition scientifique Arktika-2007, Igor Achik.
Selon lui, on a observé, au cours de cette expédition, un "nettoyage énergique" de l'Arctique des glaces dérivantes. "Ce phénomène se produit pour la première fois depuis des décennies d'observations dans l'Arctique. Début octobre, les mers arctiques, à l'exception de la mer de Kara et d'une partie de la mer de Tchoukotka, se recouvrent toujours de glace", a indiqué le chercheur, rappelant que l'épaisseur de la glace, là où celle-ci s'était conservée, se réduisait également.

D'autre part, les chercheurs constatent une hausse des températures dans les couches superficielles de l'océan. "Les valeurs vont de 5 à 7°. Jamais encore on n'avait observé de tels phénomènes. L'eau océanique n'a jamais été aussi chaude", a-t-il affirmé.

Mais la science, a-t-il poursuivi, ne peut encore prédire les conséquences de ces phénomènes. "Tout ce que nous savons en général des processus climatiques ne nous permet pas de prédire avec assurance leurs évolutions, même à court terme", a ajouté le chercheur.
Si les processus observés sont irréversibles, les conséquences peuvent être dramatiques, a-t-il souligné. "Pour l'instant, un océan sans glace ne présente aucune menace, mais si les glaciers des hémisphères Nord et Sud commencent à fondre, on pourra alors s'attendre à un relèvement du niveau de l'océan qui influera sur la vie des gens sur les territoires côtiers", a noté le chercheur.

Le bateau-laboratoire Akademik Fedorov qui a pris part à l'expédition Arktika-2007 est rentré la veille à Saint-Pétersbourg. L'un des principales missions de cette expédition au cours de laquelle des bathyscaphes se sont posés sur le fond océanique et une station polaire a été ouverte, consistait à étudier le système climatique aux hautes latitudes du Nord.

Source : http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1381.php

L'équipe Algosophette  Ecologie_Algosophette

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier