Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Ecologie > La Spiruline pour préserver la planète.|    Retour

La Spiruline pour préserver la planète.

Encore des horreurs et quelques espoirs.

Biodiesel - Le produit agricole le plus destructeur sur Terre n'est pas la solution a la crise de l'énergie, The Guardian, 06/12/05

LA SPIRULINE LA SOLUTION !!??

La production de biocarburants risque d'encourager la destruction des forêts tropicales au profit des plantations de palmiers à huile. Le carburant obtenu à partir de l'huile de palme est en effet moins cher que les autres. Courrier international 9/2/2006

George Monbiot (Traduction rapide par Jerome, 30/01/06)
Bonjour, un petit résumé de l'article.

Comme toujours, ils sont trés cons. L'huile de palme est une énergie qui utilisée comme carburant sera bien plus dévastratrice que le pétrol. Elle dépasserait de beaucoup le taux de carbone rejeté par le pétrol. Bien sur l'huile de palme étant trés peu chère, toutes les sous colonies des industriels sont contentes car elles coupent des pans de forêts entière pour planter de la Palme. Donc accélération de la déforestation plus mise en place d'énergie encore plus polluante. Dire qu'il existe sur le marché des huiles pratiquements non polluante et qu'elles ne sont pas sujets à mise en marché car pas assez rentable. Attendez le pire est à venir. Il va falloir qu'on fasse une vraie révolution par l'achat. Soyions plus malin, et bloquons le système financier corrompu.
On va continuer Avec la spiruline une algue trés riche en protéine que les hommes ont découverts depuis plus de 3000 ans en chine et en amérique du sud. Elle est excellente dans les cas de famine car elle comble les carences. Certains disent qu'elle ferait plus que ça.Deplus elle est trés facile à cultiver: de l'eau, du soleil, et du mouvement. Quelques personnes ont tenté de mettre ce trésor entre toutes les mains africaines, mais les lobbys pharmaceutiques ne l'entendent pas de cette oreille et avant une mise en marché complète ces deux chercheurs indépendants doivent prouver qu'elle est bien efficace. C'est test de grandes envergurent pour prouver l'efficacité de l'algue demande extrèmement d'argent que seuls les industriels pharmaceutiques peuvent fournir. Donc le piège est bien tendu. Une fois le brevet placer sur la protéine elle sera soit mise en attente quelques temps comme le moteur à hydrogène (qui existe depuis 25 ans dont l'inventeur a été assassiné après qu'on lui ai acheté son invention et envoyé en amérique du sud. (c'est pas un peu un film ça, je vous dis le nom de cette firme TOTAL ELF FINA). En fait ces deux jeunes personnes finalement ce sont tournées vers le peuple et ont mis à disposition la perle verte. celle ci se cultivant de manière trés positive, elle commence à prendre place dans le quotidien de certains africains. Notez bien qu'une seule tribus africaine ne souffrait pas de la famine car elle mange de la boue d'un certain lac. Personne avant n'est allé chercher pourquoi? je pense qu'il l'ont fait mais que cela n'étant pas suffisamment rentable face à des médicaments de synthèse.

Lien du site auteur du texte... Embasspeaurouge.spaces.live.com

L'Equipe Algosophette. Ne fermons pas les yeux sur une réalitée...

"Quel est l'évènement le plus important qui adviendra, en France et dans le monde, dans quelques années ?
 
Le franchissement du pic de Hubbert pétrolier" Yves Cochet Député Vert de Paris

Le franchissement du pic de Hubbert, à savoir le pic géologique de la production de pétrole, annoncera la fin du pétrole bon marché. La date d'atteinte de ce pic est fortement débattue mais il est prévu lors de la première décennie de ce nouveau siècle et au plus tard en 2010-2012. Malgré le fait que les réserves de pétrole brut sont estimées pouvoir encore durer environ 45 ans, l'atteinte du pic de production va rendre l'extraction beaucoup trop coûteuse pour être économiquement viable.

Les secteurs les plus touchés par la hausse continue des cours du pétrole brut seront d'abord l'aviation et l'agriculture productiviste, dont les prix du kérosène pour l'une et ceux des fertilisants azotés ainsi que du gazole pour l'autre sont assez directement liés au prix du brut.

Ceci sans la souplesse politique stabilisatrice permettant, pour un temps et dans d'autres secteurs, de baisser les taxes sur le pétrole lorsque les prix montent. Puis, les transports terrestres, le tourisme, la pétrochimie et l'industrie automobile subiront les effets dépressifs de la diminution de la quantité de pétrole (déplétion). Jusqu'à quel point cette situation conduira-t-elle à une récession générale ? Nul ne le sait, mais l'aveuglement des politiques et le panurgisme panique coutumier des marchés financiers peuvent nous laisser craindre le pire.

Cette certitude sur l'avenir est universellement ignorée, déniée ou sous-estimée. Rares sont ceux qui mesurent exactement l'imminence et l'ampleur de son avènement. Michael Meacher, ancien ministre de l'environnement du Royaume-Uni (1997-2003), écrivait récemment dans le Financial Time qu'à défaut d'une prise de conscience générale et de décisions planétaires immédiates de changements radicaux en matière d'énergie, "la civilisation affrontera le plus aigu et sans doute le plus violent bouleversement de l'histoire récente".

« Nous aurons le temps d'atteindre les objectifs, à l'échelle du monde entier et dans la plupart, sinon la totalité, des pays, mais seulement si nous rompons avec la routine. Cela ne se fera pas en un jour. Le succès exige une action soutenue pendant les 10 années qui nous séparent de l'échéance. Il faut du temps pour former des enseignants, des infirmiers et des ingénieurs, pour construire des routes, des écoles et des hôpitaux, pour créer de petites entreprises et de grandes sociétés qui créent à leur tour des emplois et des revenus. C'est pourquoi nous devons commencer tout de suite. Dans les quelques années qui viennent, nous devrons faire mieux que doubler l'aide au développement dans le monde, sinon, il n'y aura pas moyen d'atteindre les objectifs. »

Kofi A. Annan
Secrétaire général des Nations Unies

Voir aussi le Réseau Solidaire des Energies

L'équipe Algosophette®.  

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier