Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Languedoc Roussillon > Ecotron : un grand équipement pour étudier les écosystèmes|    Retour

Ecotron : un grand équipement pour étudier les écosystèmes

Le 2 octobre 2007

La première pierre de l'Ecotron Européen de Montpellier a été posée le 2 octobre 2007 sur le campus de Baillarguet(1). Ce grand équipement scientifique construit par le CNRS, la région Languedoc- Roussillon et le conseil général de l'Hérault permettra d'étudier in vitro les réponses des écosystèmes, des organismes et de la biodiversité aux modifications de l'environnement, comme le changement climatique.

Grâce à l'Ecotron, dès 2008, les scientifiques pourront isoler des portions d'écosystèmes dans des enceintes et les soumettre à des variations de climat et de stress très variées. L'intérêt de cette plateforme de recherche de rang international résidera dans sa capacité à mesurer les variations de fonctionnement induites par les changements d'environnement. Sur les trois plateaux expérimentaux(2), des consortiums internationaux d'équipes de recherche pourront ainsi mesurer les cycles du carbone, de l'eau, des minéraux, les émissions de gaz à effet de serre ou encore les changements et le rôle de la biodiversité. De quoi répondre en partie aux inquiétudes environnementales actuelles et futures après la prise de conscience internationale des conséquences des activités humaines sur l'environnement.

 

La première pierre de l'Ecotron a été posée le 2 octobre 2007 en présence notamment de Cyril Schott, préfet, Georges Frêche, président du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, Louis Calmels, viceprésident du Conseil général de l'Hérault, Michel Fraysse, maire de Montferrier et de Catherine Bréchignac, présidente du CNRS. Sa construction est financée conjointement par le CNRS (1,8 millions d'euros), le Conseil régional (1,8 millions d'euros) et le Conseil général (0,7 millions d'euros).

 


Maquette de la façade sud du futur Ecotron Européen de Montpellier. En haut, on distingue les «dômes de verre» (macrocosmes) dans lesquels seront confinées et étudiées les portions d'écosystèmes.
© MDR architectes / Auvertech



Notes :
1) A 6 km au nord de Montpellier.
2) Macrocosmes, mésocosmes, microcosmes.


Contacts :
Chercheur
Jacques ROY
Responsable scientifique du projet Ecotron
Laboratoire CEFE
T: 04 67 61 32 39
jacques.roy@cefe.cnrs.fr

Presse
Laetitia LOUIS
T : 01 44 96 51 37
Laetitia.louis@cnrs-dir.fr
Agnès SEYE
Chargée de communication CNRS
T : 04 67 61 35 10
agnes.seye@dr13.cnrs.fr

Source : www2.cnrs.fr/presse/communique/1190.htm

L'équipe Algosophette 

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier