Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Spiruline & Algues > Une algue contre la malnutrition!|    Retour

Une algue contre la malnutrition!

Le 7 Septembre 2007

Culture de la spiruline au Mali - Alors que la malnutrition sévit toujours au Mali, la culture de la spiruline pourrait être d’une aide précieuse. Selon une enquête de santé effectuée en 2001, 40% des enfants de moins de cinq ans souffrent d’une insuffisance pondérale et 34% d’un retard de croissance. Les carences simultanées en énergie, micronutriments et micro-éléments qui en sont les responsables peuvent être compensées par un traitement à base de spiruline. Depuis 2002, l’ONG malienne Cab Deme So, en partenariat avec l’ONG Antenna technologie France (initiatrice du projet) a créé deux fermes qui cultivent l’algue en question: une à Safo et une à Sansanding. Une troisième est en route à Mopti.

Mais comment cette algue agit-elle? Comment est-elle cultivée? Par qui? Comment est-elle distribuée?

UN PRECIEUX COMPLEMENT ALIMENTAIRE

La spiruline est un complément alimentaire qui se consomme essentiellement sous forme de poudre ou de granulés. Malgré sa couleur verte très prononcée, elle ne change pas le goût des aliments. Yaourts, eau, salades, tous peuvent en être saupoudrés. Les spécialistes considèrent qu’une cure de trois à six semaines, à raison de 2g à 5 g par repas, permet à un enfant malnutri de se rétablir.

Riche en protéines: bêta-carotène, phycocyanine, acide gamma linolénique, elle renforce les capacités immunitaires et facilite l’absorption des aliments par l’organisme. Elle stimule l’appétit et agit contre la fatigue. Au Burkina Faso on l’utilise pour les malades du sida.

LA SPIRICINE ADAPTEE AU CLIMAT SAHELIEN

Particulièrement adaptée au climat sahélien, il suffit de peu d’eau pour qu’elle se développe, avec un rendement important atteignant 6 à 10 g par m2 et par jour. Sa culture peut être facilement maîtrisée, à bas coût et donc l’accessibilité du produit ne pose pas de problème. La spiruline se cultive à grande échelle dans plusieurs pays africains comme le Sénégal, la Guinée, le Burkina Faso où un projet gouvernemental permet d’exploiter 22 000 m2 de bassins.

Au Mali, 300 m2 sont cultivés auxquels 1 200 m2 vont s’ajouter à Mopti. Cab Deme So travaille en collaboration avec des ONG locales ou étrangères, des bailleurs de fond, le gouvernement qui finance des études sur ce produit, l’ambassade de France...

La maîtrise d’ouvrage appartient aux mairies, associées à une « structure porteuse » bénévole. Mais, les fermes emploient plusieurs villageois salariés à temps plein. Une fois formés, ils s’occupent du suivi des bassins, de la transformation, de la production et de la vente de la spiruline.

UNE AUTONOMIE FINANCIERE POUR LES FEMMES

Le rendement de la spiruline participe à l’économie locale en permettant aux fermes d’être autonomes au niveau financier. Grâce à la production de Safo, 9000 enfants par an seront traités et la production de Mopti permettra la prise en charge de 24 000 enfants.

La spiruline est distribuée ou vendue prioritairement à des organismes participant à la lutte contre la malnutrition (dispensaires, orphelinats). A Kati on la donne gratuitement dans les Centres de Santé Communautaire. On la trouve aussi dans des pharmacies, sans ordonnance, où son coût reste tout de même élevé pour certaines familles. Mais, il pourrait baisser grâce à un rendement croissant.

Malgré tous les avantages qu’elle présente, la spiruline est encore mal connue au Mali. Les stocks sont plus importants que la demande. Mais cette tendance sera sûrement provisoire. Les surplus disponibles pourraient être utilisés lors de la semaine d’intensification et d’alimentation nutritionnelle à la place de la vitamine A. Des projets de sensibilisation auprès des prescripteurs sont menés.

Le Programme Alimentaire Mondial ( PAM ) propose de développer la culture de la spiruline au Mali. L’appui de l’OMS serait le bienvenu. Le potentiel de production au Mali est très important, le président de Cab Deme So estime que les 45 kg de spiruline produits par mois à Safo peuvent se transformer en 700kg.

Amandine JANIK

Source : http://www.lemali.fr/sante/infos-sante/une-algue-contre-la-malnutrition!-200709077917.html

L'équipe Algosophette®    spiruline_Algosophette

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier