Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Eau > Les glaciers vont à l\'eau|    Retour

Les glaciers vont à l'eau

Le 01 Septembre 2007 

Certaines parties de l’Antarctique fondent à une vitesse importante, car la température y augmente davantage que sur le reste de la planète.
 
Concernant la fonte des glaciers de l’Antarctique, le pire cauchemar des chercheurs vient de se réaliser. La première grande étude sur la péninsule antarctique montre un net recul des glaciers, une preuve supplémentaire du réchauffement de la planète selon les chercheurs du British Antarctic Survey (BAS).
La péninsule antarctique est une étroite chaîne de montagnes qui s’étire du nord du continent glacé vers l’Amérique du Sud. Ses 244 glaciers se jettent dans la mer sous forme d’icebergs.
D’après cette enquête, qui a duré trois ans et a permis d’analyser plus de 2 000 photographies aériennes et clichés satellites, 87 % des glaciers ont reculé au cours des cinquante dernières années, et les icebergs se décomposent plus tôt chaque année.
Le cheminement des glaciers et la naissance des icebergs sont influencés par de nombreux facteurs. Mais, d’après le glaciologue du BAS qui a dirigé cette étude, David Vaughan, il n’y a aucune ambiguïté : il existe bel et bien un phénomène récurrent de rétrécissement des glaciers depuis ces dernières années. Si cela continue, remarque-t-il, “la péninsule pourrait finir par ressembler aux Alpes, avec tous les glaciers qui s’arrêtent avant la vallée”. Ce phénomène est récent, explique Alison Cook, qui a également participé aux recherches et en a analysé toutes les données. Il y a cinquante ans, la plupart des glaciers avançaient, mais la tendance s’est inversée dans les années 1950, en commençant par les glaciers les plus septentrionaux. “Actuellement les glaciers reculent en moyenne de 50 mètres par an”, précise Alison Cook. Mais l’un d’entre eux, le glacier Widdowson, perd plus de 1 kilomètre de glace chaque année. Du jamais-vu depuis au moins deux mille ans. Cette étude s’inscrit dans le cadre plus général d’un programme de cartographie, le US Geological Survey, qui recense les modifications de la côte de l’Antarctique. Pour les chercheurs, ce recul est lié au réchauffement exceptionnel de la péninsule au cours de la seconde moitié du XXe siècle. Les températures ont augmenté d’environ 2,5 °C, soit cinq fois plus que la moyenne pour l’ensemble du pôle. D’après les météorologistes du BAS, la péninsule est réchauffée par des vents plus chauds apportés dans la région par des changements de la circulation atmosphérique pouvant être liés à l’activité humaine.
Mais le réchauffement n’est peut-être pas l’unique explication de cette fonte des glaces, qui avait cessé pendant les années 1980 malgré l’effet de serre. D’autres facteurs importants pourraient entrer en ligne de compte, notamment des modifications de la température des océans, sur laquelle on dispose de bien moins d’études que sur la température de l’air. La fonte des glaciers, situés en grande partie sur la côte ouest de la péninsule, a coïncidé avec la fonte de plates-formes flottantes sur la côte orientale au cours des dix dernières années. Ce phénomène en lui-même n’aura que peu d’impact sur la hausse du niveau de la mer. Mais, selon Vaughan, il pourrait contribuer à accélérer le processus. Il “permettrait de drainer davantage de glace venue de l’intérieur des terres vers la mer et, ainsi, de contribuer à une hausse du niveau de la mer”.
Difficile de dire si ce phénomène est spécifique à la péninsule antarctique ou s’il se généralise sur le reste du continent. Mais, début 2005, le directeur du BAS, Chris Rapley, a rappelé qu’il y avait de plus en plus d’éléments qui montraient que la calotte glaciaire de l’Antarctique Ouest était en train de fondre. Or cette dernière contient suffisamment d’eau pour faire monter le niveau des mers de 7 mètres. 

Source : http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=51475

L'équipe Algosophette®  

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier