Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Climatologie > Pics de chaleur en Europe du Sud, l\'eau progresse en Angleterre|    Retour

Pics de chaleur en Europe du Sud, l'eau progresse en Angleterre

Le 25 juillet 2007

L'Europe du Sud a connu mercredi des pics de chaleur avec la deuxième canicule qui s'abat sur la région en un mois, entraînant des incendies de forêt et des dizaines de décès. Pendant ce temps la Grande-Bretagne subit les pires inondations depuis 60 ans et une centaine d'habitants ont dû être évacués de la ville universitaire d'Oxford.

La chaleur dans le Sud a coûté la vie à au moins 33 personnes en Roumanie et joué un rôle, même mineur, dans le décès de quelque 500 personnes en Hongrie. Mardi, plus d'un millier de personnes ont perdu connaissance en pleine rue, selon le ministre de la Santé Eugen Nicolaescu. Les météorologues grecs prévoient un rafraîchissement de l'air dans la région d'ici jeudi mais pas de pluie.

Les dégâts des incendies étaient considérables en Italie, en Bulgarie, en Macédoine, en Serbie et en Grèce, où des milliers d'hectares de forêt sont partis en fumée, aidés par la chaleur mais aussi un hiver inhabituellement sec. Dans de nombreux cas, les autorités évoquaient une origine criminelle, et plusieurs personnes ont été arrêtées.

En Grèce, une femme de 81 ans est morte dans la ville d'Edessa; quatre autres personnes avaient péri du fait de la chaleur mardi à Corfou. Les températures ont atteint les 45 degrés Celsius à Argos, Lamia, Serres et Eleusis, près d'Athènes. La mauvaise qualité de l'air dans la capitale a incommodé habitants et touristes.

Les forêts grecques, où de nombreux incendies se sont déclarés, sont actuellement placées sous surveillance 24 heures sur 24. Plus de 1.000 pompiers supplémentaires ont été appelés. En Macédoine, plus de 2.000 hommes, dont la moitié issus de l'armée, se battaient contre les flammes. Dans les deux pays, l'explosion de munitions des guerres passées enterrées présentaient un danger supplémentaire.

En Italie, les incendies dans le sud et le centre du pays ont été maîtrisés après l'évacuation mardi soir de plus de 3.000 personnes.

L'Albanie, le Kosovo, le Monténégro, la Macédoine et la Grèce du nord ont connu tard mardi des coupures de courant, et les autorités exhortaient les consommateurs à respecter les restrictions aux heures de pointe. En Albanie, les habitants ont également subi des coupures d'eau, celle-ci n'étant disponible que durant deux heures dans la capitale, Tirana.

Rien de tel en Grande-Bretagne, où l'on attend encore de la pluie jeudi. Les pompiers d'Oxford ont bloqué plusieurs rues mercredi alors que les eaux montaient jusqu'à 1,20m. Le secteur inondé se situait à environ deux kilomètres du célèbre campus, et les responsables de l'université ont pris des mesures de précaution, même si les eaux ne devraient pas atteindre les bâtiments universitaires. La faculté de musique a notamment été entourée de sacs de sable.

Près de 100 personnes ont été évacuées de leur domicile et ont trouvé refuge dans le stade de Kassam. La police fluviale de la Tamise a déclaré qu'elle conseillait à d'autres riverains de gagner des hauteurs car le fleuve devait atteindre son niveau maximal mercredi soir. Le trafic ferroviaire est très perturbé dans les régions touchées.

Oxford possède de très nombreuses voies d'eau, dont la rivière Cherwell, qui fait le tour du campus par l'est et le sud. "On a épongé pendant un petit moment -c'était grotesque. Puis on s'est dit, 'laisse tomber' et on a bu quelques bières", a déclaré Camilo Zapata, dont la maison a commencé à prendre l'eau mardi. Et d'ajouter: "les gars d'à côté ont sorti le whisky".

La situation demeurait plus sérieuse dans les villes de Tewkesbury et Gloucester, où les eaux avaient déjà commencé à refluer mardi. Près de 350.000 personnes étaient toujours privées d'eau potable et la situation pourrait durer deux semaines selon les autorités.

Un homme s'est par ailleurs noyé à Bedford après avoir sauté dans la rivière Great Ouse, alors qu'un autre était porté disparu depuis samedi à Tewkesbury. Deux jumeaux nés prématurément dans la même ville sont décédés, les secours ne pouvant atteindre leur mère à temps. Londres ne devrait pas être touchée par les inondations.


Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/social/20070725.FAP7383/pics_de_chaleur_en_europe_du_sud_leau_progresse_en_angl.html

L'équipe Algosophette®   Algosophette_Europe

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier