Teramer, boutique algues microalgues
Nouveau ! Découvrez le flux d'infos continu sur la Spiruline Algosophette ! (RSS 2.0) Le seul flux RSS mondial 100% Spiruline est sur Algosophette !
Accueil > Les nouveautés: choix des catégories > Malnutrition > Santé publique: Six enfants maliens sur 10 sous-alimentés|    Retour

Santé publique: Six enfants maliens sur 10 sous-alimentés

Le 31 mai 2007

Sur 10 enfants au Mali, 6 ont des problèmes de nutrition. Le constat a été dressé par le Rotary qui entend désormais jouer sa partition en boutant hors de nos frontières la sous-alimentation. Mais le problème de financement se pose avec acuité.

Les membres du Rotary étaient mardi après-midi à l’Hippodrome face à la presse pour donner de larges informations sur le projet nutrition des enfants qu’il a mis en place, il y a peu.

Une étude menée au Mali révèle que les cas de malnutrition sont beaucoup plus aigus en milieu urbain que rural. C’est pour cette raison, a dit Bernard Jacquin, responsable du Rotary, le projet nutrition a vu le jour pour lutter contre le noma (problème de santé buccodentaire) qui ronge les joues et le visage d’enfants.

« Sur 10 enfants, 6 ont des problèmes de nutrition. Il s’agit d’un problème d’envergure nationale. Comment résoudre alors le problème au Mali ? ». Suivant des statistiques 80 % des cas de cette maladie sont mortels. Les mères allaitantes et les enfants sont les couches les plus touchées.

A ce jour, diverses pistes sont envisagées par le Rotary pour lutter contre la malnutrition des enfants. Il s’agit en l’occurrence de la distribution au plus grand nombre d’enfants aussi bien en milieu rural qu’urbain des produits comme la spuriline, l’extrait foliaire de luzerne et des produits locaux. Pour ce faire, le Rotary a opté pour une approche sociale, c’est-à-dire à but non lucratif.

Toutefois, le plus grand problème demeure le financement même si déjà certains organismes ont manifesté leur volonté à accompagner le projet. A la recherche d’une reconnaissance juridique de l’Etat malien, le Rotary entend identifier l’existant, les acquis de l’existant pour aller plus loin dans son combat contre la sous-alimentation des enfants.

Au Rotary, l’on affirme que le dossier est inscrit dans l’agenda du gouvernement à travers le Commissariat à la sécurité alimentaire.

Mohamed Daou

Source : http://www.afribone.com/article.php3?id_article=6760

L'équipe Algosophette®  algosophette

administration | Conception technique du site: LokiiyLuxe Design, Montpellier